Loïk Prat (1928 – 2003) – son pseudonyme professionnel est Photovie – est un journaliste-reporter-photographe, qui a choisi comme thèmes de prédilection la vie quotidienne, les conditions de travail, les loisirs, la famille…. Un angle de vue lui permettant de capturer les évolutions de notre société.

Une exposition organisée à l’Espace Beaurepaire à Paris* du 12 au 18 octobre présente une centaine de ses clichés sur le thème de “Paris et populaire”. Quelques photos retracent également son travail sur le bidonville de la Campa situé en limite de Saint-Denis – la ville où Loïk Prat résidait – et la Courneuve. La Campa, c’était jusqu’à 600 familles vivant autour d’un seul robinet d’eau potable… L’endroit regroupait diverses nationalités – gitans de différents pays (jusqu’en Irak), yougoslaves, espagnols, portugais – organisées en quartier. La vie y était dure, les inondations fréquentes et la solidarité forte ; elle sera difficile à reconstituer lorsque les familles se verront affecter des logements dans divers coins du département. Entre bidonvilles et HLM, c’est un bout de l’histoire de la banlieue qui est ici montré.

*Espace Beaurepaire – 28 rue Beaurepaire, 75010 Paris