Berthet One est un bédéiste, qui a grandi dans une cité, à la Courneuve (93). Incarcéré pour braquage, il va passer cinq ans derrière les barreaux. En prison, il reprend ses études et commence à dessiner, sa passion. De planche en planche, il croque la vie quotidienne d’une maison d’arrêt et séduit par son art codétenus et surveillants. Un an avant sa sortie, Berthet One décroche le prix Transmurailles du festival d’Angoulême et, une fois libéré, il va convaincre une petite maison d’édition de publier son premier album “L’Evasion, journal d’un condamné” (voir quelques planches dans Découvertes) qui se vendra à 10 000 exemplaires. Pour Banlieues Créatives, il témoigne de son parcours non sans transmettre un message puissant : “faites de vos “handicaps” une force”.
Retrouvez Berthet sur sa page Facebook.